Alors que je suivais une formation en ligne sur l’omnicanal, j’ai pensé au e-wallet. Le portefeuille électronique est sans doute un des outil les plus efficace pour relier le e-commerce et les magasins réels.

Je m’explique. Depuis plusieurs années, les entreprises essaient le plus possible de synchroniser les interfaces virtuels et réels. L’objectif est de devenir complètement omnicanal, soit posséder un processus complètement intégré, pouvant passer sans limites entre le clic et mortier.

C’est ainsi que le e-wallet est l’outil parfait pour lier le clic et mortier. Pour l’instant, les puces NFC intégrées aux téléphones cellulaires permettent de fournir les informations nécessaires aux paiements de nos achats. Toutefois, je suis persuadé que, dans un avenir rapproché, des processus vont être mis en place pour extirper aussi des informations personnelles et sociales du téléphone, créant ainsi une immense base de données pour les entreprises, mais aussi un lien entre les achats effectués en ligne et en magasin. Le début de l’omnicanal parfait.

Le consommateur devenant de plus en plus acteur doit toutefois comprendre que plus les entreprises se renseignent sur nous, plus les consommateurs sont écoutés et présents dans les décisions de l’entreprise. Il serait intéressant de se questionner à savoir quelle est la limite de la collecte d’information faite par les entreprises.

Qu’en pensez-vous?

Merci et à bientôt,

Philippe

Source:

http://www.solutions-numeriques.com/dossiers/le-paiement-au-coeur-de-lexperience-omnicanal/

http://www.cegid.com/fr/blog/revolution-distribution-specialisee-10-tendances-a-ne-manquer/